La marque employeur est sur toutes les lèvres tant elle tient un rôle  primordial pour soutenir l’attractivité des entreprises. Cette attractivité est d’autant plus importante à développer qu’elle s’inscrit dans un environnement économique toujours plus compétitif et instable. Un environnement au sein duquel  les sociétés doivent impérativement assurer la reprise de leurs activités.

Ainsi pour des résultats d’engagement, d’attraction et de fidélisation pertinents auprès des collaborateurs comme des futures candidats, les sociétés ont dû revoir leur stratégie de marque employeur à l’aune de l’avènement du digital.

On vous en fait part en 3  point !

Une marque employeur qui se promeut sur Internet : la vitrine des entreprises

Avec le crise sanitaire, les entreprises ont dû limiter l’accès à leurs points de contact physique. Il a alors fallu trouver des solutions pour pallier ce manque et interagir différemment. 

Les réseaux sociaux sont incontestablement devenus des moteurs majeurs pour développer la marque employeur d’une entreprise.

Ainsi, internet devient une vitrine virtuelle avec laquelle l’entreprise communique sur son histoire, ses valeurs, ses engagements et sa culture. Ce sont autant d’informations nécessaires pour qu’un collaborateur ou un futur candidat s’identifie à l’entreprise. 

Cette tendance s’exprime notamment par un besoin pour les sociétés de développer une banque d’images et vidéos personnalisée et en volume afin d’être plus impactant sur les réseaux sociaux. 

Ces supports audiovisuels permettent aux entreprises de maintenir une présence constante tout en augmentant la portée de leurs contenus en faveur du développement de leur marque employeur. 

Dès lors, cette présence sur le net facilite la fidélisation des talents en créant et entretenant  une véritable communauté avec laquelle la marque interagit.

C’est donc un nouvel atout pour lequel les entreprises consacrent beaucoup plus de temps et de moyens afin de développer aussi bien la fidélisation des collaborateurs que l’attractivité des nouveaux talents. 

 

Une marque employeur qui s’appuie sur l’expérience collaborateur. 

L’expérience collaborateur est devenue une réelle clé de voûte des nouvelles stratégies de la marque employeur.

En effet, avec le digital, les marques ont dû s’inspirer de l’expérience utilisateur et le remettre à l’image d’un collaborateur.

Dès lors, construire une marque employeur c’est en partie raconter l’histoire du collaborateur. Une histoire allant de son recrutement à son départ en passant son évaluation équilibre travail/vie privée, opportunités de carrière etc…

Ce sont des informations que les chercheurs d’emploi veulent connaître et que des Jobboards tels que Glassdoor , Indeed ou encore Welcome to Jungle communiquent de plus en plus. 

Sur les réseaux, les collaborateurs deviennent alors les premiers ambassadeurs d’une marque. Leurs témoignages représentent alors un gage d’authenticité pour l’entreprise. 

En effet, 36% des candidats estiment que les avis des collaborateurs d’une entreprise sont les plus fiables (WelcomRH).

Dès lors l’expérience des collaborateurs tient une place centrale dans la stratégie marque employeur d’une entreprise. Pour que cette dernière véhicule un univers attractif, tout doit être réfléchi et repensé. 

L’enjeux étant aujourd’hui pour l’entreprise d’apporter des solutions durables aux nouvelles problématiques des collaborateurs initiées par le climat d’incertitude lié à la crise sanitaire. 

La clé d’une bonne expérience collaborateur, c’est avant tout de créer les conditions nécessaires pour leur donner des raisons d’être positifs à l’égard de leur lieu de travail. 

Ambiance de travail au bureau et bonne marque employeur

© Jérémy Pour Irys

Une marque employeur qui soigne sa e-réputation et rassure les futures candidats

Parfois négligé par des entreprises qui misent principalement sur le présentiel, il est aujourd’hui plus judicieux de prêter une forte attention à sa réputation puisque rappelons-le, Internet c’est notre nouvelle vitrine !  

Depuis la crise de La Covid-19, l’écart de compétitivité et d’attractivité entre les entreprises s’est fondamentalement creusé. Pour pallier la forte concurrence sur le web, les entreprises doivent redoubler d’attention sur leur e-réputation afin de se démarquer. 

En effet, 84% des demandeurs d’emploi affirment que la réputation d’une entreprise joue un rôle important dans leur choix. (TalentNow)

Pour cela, de plus en plus de marques considèrent les salariés comme une force vive au service de la réputation.

Traditionnellement dédiée à la réalisation d’objectifs financiers, les futurs candidats attendent aujourd’hui d’une entreprise qu’elle tienne un rôle social. D’où l’importance de porter une attention particulière aux messages que véhiculent la marque aussi bien en interne qu’en externe. C’est ce qui apporte valeur et sens à l’entreprise.

Suite au climat de distanciation sociale, les collaborateurs comme les candidats expriment de nouveaux besoins. On retrouve par exemple le besoin de proximité, de travailler collectivement, de rassemblement physique ainsi que de réalisation de soi.

Ambiance de travail au bureau et bonne marque employeur

©Jérémy Pour Irys

 

En sommes, ce sont autant de préoccupations pour lesquelles les entreprises doivent apporter une réponse dans leur stratégie de marque employeur. 

L’enjeu étant de s’emparer de solutions digitales innovantes pour  gagner en efficacité tout en assurant la fidélisation et la retenue des talents. C’est un nouveau défis que les recruteurs doivent relever dans cet nouvel ère post-Covid